Martin uit den Bogaard et les animaux morts…vivants !

martin-uit-den-bogaard-chien-chiot-mort

« Après ces paroles, Jésus leur dit : Lazare, notre ami, dort ; mais je vais le réveiller. » (Jean : 11,11)

Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs,

Pour évoquer l’artiste du jour, Martin uit den Bogaard , un seul épisode du Saint Livre me vient à l’esprit : Celui de la résurrection de Lazare par Notre Seigneur.

Pourquoi  cet extrait, me direz-vous ? Sœur Josèphe a-t-elle (encore une fois) abusé de substances illicites ? Est-elle en train de comparer Uit den Bogaard à Jésus ???

La réponse vous paraitra peut-être choquante (après tout, vous êtes sur « Shockyou »), mais d’une certaine manière, la réponse est « oui » !

Oui, parce que, pour cet artiste, il y a clairement une vie après la mort. Parce que celui qui se déclare « matérialiste » arrive à convaincre son public qu’un « corps mort » est en fait « vivant » !

Démonstration : Sa dernière création, représentant un squelette de fœtus humain accompagné d’une carcasse d’oisillon, dont le titre en français est : « Existes-tu encore ? ».

martin-uit-den-bogaard-besta-jij-nog-vis-tu-encore-oiseau-mort

Etonnant comme question ? Moins que la réponse de l’artiste qui, lorsque Shockyou l’interroge, nous dit de manière claire et nette :

« Oui,  ils vivent bel et bien ».

Selon Martin uit den Bogaard, un corps n’est composé que de micro-organismes interagissant par des processus chimiques…et donc même après la mort, cet « amas de matière » vit !

La logique est la même pour cette œuvre mettant en scène un lapin (on a faillit écrire « mort »)  exposé jusqu’à décomposition de la carcasse :

martin-uit-den-bogaard-lapin-mort

Ou pour ce fœtus de vache :

martin_uit_den_bogaard_foetus-vache-cadavre

Ou cette petite souris, prise au piège pour très longtemps …

martin-uit-den-bogaard-lsouris-morte

Martin uit den Bogaard pousse même la démonstration plus loin.

Regardez ce qu’il se passe  lorsqu’un fœtus de cheval, agrémenté de produit chimique, est relié à un voltmètre :

Si ce n’est pas une preuve que ça vit encore, tout ça !
martin-uit-den-bogaard-lfoetus-cheval-mort

Et en faisant la même chose avec un cadavre de kangourou relié  à un ordinateur, on peut même « visualiser » le résultat :

martin_uit_den_bogaard_E

Bref, rien de morbide la dedans ! L’artiste qualifie même ses créations de « sculptures vivantes ».

Choquant, me direz-vous ? Pas pour lui en tout cas, il trouve ce genre d’image « fascinant ». Il va même jusqu’à déclarer à Shockyou:

« Si je pouvais utiliser des cadavres humains, je n’hésiterais pas à le faire. »

La preuve, dans son œuvre « Painting and singing finger« , où il expose – dans son éternel cercueil de verre – un doigt humain !

martin-uit-den-bogaard-doigt-humain

Comme vous l’aurez compris, notre homme n’est pas facilement choqué.

Vous voulez savoir d’ou vient le doigt ?

Et bien, c’est simple, c’est un ami qui le lui a donné après une amputation …

En visitant Shockyou.net, Martin uit den Bogaard se dit intéressé par les travaux de Piccinini, d’Abramovic ou de Delvoye…dont aucune œuvre ne le choque, semble-t-il !


 

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cet artiste hors du commun, n’hésitez pas à visiter son site, qui reprend ses œuvres ainsi que plusieurs vidéos, et sachez qu’une nouvelle création est en préparation (on ne vous en dit pas plus, mais la musique sera de la partie). Elle sera présentée à la « Verbeke Foundation”  de Kemzeke, en Belgique, ce 17 avril 2016.


Cells_A6_maart2015_CMYKb

Un documentaire de Wil Mathijs intitulé « CELLS : Death is only an illusion » est également disponible à la vente. Vous pouvez vous le procurer ici.

S'abonner à Shockyou

Recevez Shockyou tous les mois dans votre boîte e-mail et découvrez des artistes qui choquent et qui dérangent.

Et accédez à du contenu exclusif, ultra-choquant, le pire du pire du meilleur.

Soeur Josèphe on sabfacebook
Soeur Josèphe
Soeur Josèphe est une nonne polyglotte ex-toxico passionnée de Shock Art qui a rejoint l'équipe dans la plus grande discrétion en décembre 2015. Pour des raisons évidentes elle tient à garder l'anonymat. Elle cherche des potes sur Facebook.

Laisser un commentaire