Ceci (n’)est (pas) un enfant – Paul McCarthy

Université Shockyou, Boston, juste à gauche du MIT.
Cours du professeur Shat Fouaite : Approche ontologique de l’enfance sans dimension socio-psycho-ethno-bolo-archeo-procto-historique.

Le prof : Maintenant que nous sommes familiarisés avec le concept très magrittien de : Ceci (n’)est (pas) un enfant, il est temps d’en remettre une couche. Haha, une couche. Une couche, l’enfance… Haha.

Hum. Pardon, je m’égare. Après le très dérangeant et délicieusement choquant Fuckfaces des frères Chapman, s’il y a un artiste qui a sa place dans cette catégorie, c’est notre ami Paul McCarthy. Ami car ceux qui suivent mon cours « L’art gonflé » sont déjà intimes, si je puis dire, avec ses godes géants.

Et s’il a sa place ici, c’est que McCarthy a un grand problème et pas forcément où vous le pensez. En effet, si cet artiste adore les enfants et tout ce qui est lié à l’enfance, un vrai adulenfant en quelque sorte, à chaque fois qu’il traduit cela en art, et bien ça dérape. (Et attendez notre cours du mois de juin, pour savoir sur quoi il glisse.)

Étudiant un : M’sieur, on ne comprend rien.

Le prof : D’accord, vous voulez sans doute un exemple. F*ck de pédagogie (Nous rappelons que nous sommes à Boston, et que donc tout le monde dit F*ck tout le temps). Allons-y :
Par exemple, comme tous les enfants, McCarthy aime les spaghettis au ketchup. Donc quand il veut traduire cela artistiquement et bien cela donne ceci, en deux temps, car il y a évidemment dissociation de l’idée. Voici le spaghetti. Assistant trente-deux, slide un SVP :

Spaghetti Man - Paul McCarthy - 1993
Spaghetti Man – Paul McCarthy – 1993

Le prof : Et voici sa conception du ketchup. Assistant trente-deux, slide deux :

Le prof : Conclusion : ça foire complètement. CQFD. C’est plus clair maintenant ?

Étudiants 8, 12, 25 à 33, 41, 44, 67, 72, 78 – 82, 111 et suivants : ???????

Le Prof : F*ck, c’est quoi cette bande de… Pédagogique, il faut être pédagogique. Alors exemple deux. Les enfants ça aime Disney, et donc McCarthy il aime aussi Disney, mais à nouveau ça dérape quand il exprime cela dans son art. Cela donne soit ceci. Esclave trente-deux, image une :

Innocence
Innocence (Appearance of Innocence, Disney as Mother, Father as Mother, Mother as Fantasy)
1994

Le Prof : Ou encore ceci. Esclave trente-deux, l’autre F*ck d’image :

White Snow - Paul McCarthy
White Snow – Paul McCarthy

Le Prof : C’est F*cking clair maintenant ?
L’amphithéâtre : Yes Sir, yes. (Oui, c’est suite au Patriot Act, les étudiants doivent s’adresser ainsi à leur professeur, aux États-Unis).
Le Prof : F*ck de chez F*ck, On y arrive. Finally. Donc lorsque comme tout le monde McCarthy s’attendrit sur un enfant qui exprime de l’amour envers un animal ça donne ceci. Image suivante, Arschloch (oui, le professeur a un passé assez trouble) :

8509126866_5ff5585812_z
Le Prof : CQFD !!!! Eureka !!!! Alléluia !!!! Semaine suivante : Les nuances de jaune dans la nature. Allez en paix. Non, attendez, un petit travail à réaliser pour le cours suivant. Arbeit macht frei. Quelle passion enfantine l’artiste a-t-il voulu illustrer avec cette réalisation :

Bear & Rabbit on a Rock 1992
Bear & Rabbit on a Rock
1992

Le Prof : Rompez !!!

S'abonner à Shockyou

Recevez Shockyou tous les mois dans votre boîte e-mail et découvrez des artistes qui choquent et qui dérangent.

Et accédez à du contenu exclusif, ultra-choquant, le pire du pire du meilleur.

Laisser un commentaire