Chat vole pas très haut

Bart Janssen est un artiste néerlandais, mais c’est avant tout un être humain. Sensible, et délicat.

Ainsi lorsque son chat est décédé, Bart, inconsolable, décide de prolonger sa mémoire en faisant empailler l’animal. Et sans doute parce qu’il n’avait pas de cheminée pour déposer la dépouille, il décide d’en faire un hélicoptère télécommandé. Une quadrirotors, avec quatre hélices, donc. Une par patte.

chat-quadrorotor-empaille-volant-helicoptere-shockyou-2

Et c’est en hommage au célèbre aviateur Orville Wright que l’objet volant mi-animal-mi-machine fut baptisé : Orvillecopter … Ce n’est pas drôle ? Mais avouez au moins que c’est assez drône …

Bart et son copain (Arjen Beltman) ne se sont évidemment pas arrêtés là. Ils ont réitéré l’exploit du chat volant, mais avec une autruche, un rat, et même un requin …

Voici donc l’Ostrichcopter :

Ensuite le Ratcopter :

Et enfin le Sharkjet, qui n’est plus un hélicoptère, l’artiste ayant décidé de se renouveler un peu et d’être créatif :

Les 3 infos et demie dont tout le monde se fout :

  • Exposé à l’origine pour un prix de 12.500 dollars, le scandale de l’Orvillecopter fit monter sa cote pour atteindre les 100.000$.

  • Ratcopter, le rat volant, a été réalisé à la demande d’un adolescent de 13 ans, dévasté suite au cancer dont est mort Ratjetoe (Ratatouille) son rat domestique …

  • Le requin servant de matériau premier au Sharkjet, est mort d’une infection bactérienne dans un aquarium.

  • Bart Janssen & Arjen Beltman ont eu l’idée du chat volant en

S'abonner à Shockyou

Recevez Shockyou tous les mois dans votre boîte e-mail et découvrez des artistes qui choquent et qui dérangent.

Et accédez à du contenu exclusif, ultra-choquant, le pire du pire du meilleur.

Laisser un commentaire